La Très Sainte Vierge Marie dans l’histoire de France

47 – Le Puy

Apparition en songe de la Très Sainte Vierge Marie à Vila, femme fiévreuse, sur la « pierre des fièvres » du Mont Anis. Elle lui demande de prévenir l’évêque Georges de venir lui édifier une église, et la guérit. L’évêque s’y rendit le 11 juillet : le Mont Anis était enneigé ; un cerf vint délimiter la future église et Georges marqua l’emplacement par une palissade.

221 – Le Puy

Apparition en songe de la T. Ste Vierge à Aurélie, de Ceyssac, l’envoyant se faire guérir au Mont Anis. Là, elle lui commande de redemander à l’évêque Vosy la construction de l’église.

1519 – Cotignac

Apparition de la Très Sainte Vierge à Jean de La Baume les 10 et 11 août 1519, lui demandant la construction du sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces et l’organisation de processions.

1648 – Saint-Germain-en-Laye

La reine Anne d’Autriche étant enceinte du futur Louis XIV, le roi Louis XIII, par l’édit de Saint-Germain-en-Laye signé le 10 février 1648, consacre sa personne, sa couronne, son royaume et ses sujets à la Très Sainte Vierge, ordonnant chaque année, le 15 août après Vêpres, une procession générale dite du Voeu de Louis XIII.

1830 – Paris, rue du Bac

Apparition de la Très Sainte Vierge à sainte Catherine Labouré, Soeur de la Charité.

1846 – La Salette

Apparition de la Très Sainte Vierge à Mélanie Calvat (14 ans) et Maximin Giraud (11 ans), le 19 septembre 1946.

1858 – Lourdes

Apparition de la Très Sainte Vierge à sainte Bernadette Soubirous.

1871 – Pontmain

Apparition de la Très Sainte Vierge à des enfants, marquant la fin de l’avancée prussienne.

1876 – Pellevoisin

Apparition de la Très Sainte Vierge.

1914 – Bataille de la Marne

Apparition du 5 au 9 septembre 1914 de la Très Sainte Vierge aux troupes allemandes, qu’elle repousse en protégeant Paris.

1947 – L’Île-Bouchard

Apparition de la Très Sainte Vierge, protégeant la France d’un coup d’Etat communiste.